La quintessence ou sperme de l’Homme

Je livre ci-après une réflexion initiée en 2012 sur le sujet de la quintessence ou sperme de l’Homme.

À cette époque, je venais de revoir le film « The Fountain » de Darren Aronofsky.

Dans sa bande annonce, une phrase m’a interpellé :

« Un arbre particulier pousse dans un endroit caché ; l’Arbre de Vie. On dit que celui qui boira sa sève vivra éternellement. »

Au cours de l’aventure, le personnage principal parvient jusqu’à l’Arbre de Vie en Éden, après que le passage d’une porte lui ait été autorisé par le gardien du seuil.

Il enfonce une dague sacrée dans le tronc, ce qui a pour effet de laisser échapper une sève blanche : l’élixir de Vie. Il la boit, et sur un autre plan, parvient à la réalisation.

L’Arbre de Vie symbolisait alors à l’évidence, le phallus qui demeure caché depuis la désobéissance à Dieu par Adam et Eve en Éden, et la sève blanche, la semence.

Au cours de la même période, j’ai relu un traité d’Alchimie de Georges Riplee intitulé « Traité du Mercure et de la Pierre des Philosophes ».

En voici quelques extraits :

« notre terre contient en elle ladite eau, et que dans cette terre sale et puante, vous trouverez une eau pure et claire, qui est notre Sperme et notre Quintessence, laquelle terre sale et puante pour lors peut être d’aucun usage et ne vaut en quoi que ce soit. »

« je parlerai maintenant de la première matière que les Philosophes appellent Quintessence, et à laquelle ils donnent beaucoup d’autres noms pour la mieux cacher, parce qu’il est très certain que les quatre Éléments se rencontrent en elle dans leur plus grande exaltation. De là vous devez comprendre que si vous voulez avoir la Quintessence de l’homme, il est premièrement nécessaire que vous ayez l’homme, et de cette matière vous n’aurez rien autre chose. Prenez garde de bien observer cette vérité. Car je vous dis que si vous désirez avoir la Pierre des Philosophes, il faut que vous ayez auparavant la quintessence de la Pierre minérale, végétable ou animale. »

La terre sale et puante est notre corps animal.

Et de cette matière vous n’aurez rien autre chose… exit voies du sang, de l’urine, etc.

« cette eau bénite, que l’on appelle eau de Soleil et de la Lune, laquelle eau est cachée dans le profond de notre terre »

« Remarquez encore, que la première matière de l’homme, par laquelle s’engendrent la chair, le sang, les os et la vie, est l’humeur spermatique qui est la seule cause de génération, au moyen de l’esprit vital qui s’y trouve enfermé. »

« l’S, signifie l’âme de notre vie, je veux dire cet esprit de vie que Dieu inspira dans Adam, et dans toutes les autres créatures, lequel est appelé quintessence. »

L’esprit vital qui s’y trouve enfermé et qui n’est rien moins que le souffle de Dieu.

« Et lorsque la matière s’engendre et se congèle en corps, tirez la quintessence d’icelui, avec laquelle vous nourrirez ce corps. »

Tirez le Mercure du corps, et redonnez-le au corps.

« La première matière est celle qu’on appelle Quintessence »

« De même l’Argent vif, c’est notre Mercure : je ne dis pas pourtant que l’argent vif vulgaire, soit notre argent vif : mais comme j’ai dit ci-dessus, cette eau de vie, qui est notre Sperme et notre première matière, est notre Mercure et notre esprit de vie, lequel se tire de cette bénite terre d’Éthiopie, qu’on appelle Magnésie, et à laquelle on donne encore beaucoup d’autres noms. »

J’ai conclu de tout cela que le sperme de l’homme est possiblement la matière première de l’œuvre.

L’ingestion du Mercure animal est pratiquée dans certains Ordres initiatiques.

Elle est nommée « petit arcane naturel » dans les Arcana Arcanorum de certains rites égyptiens.

Je suis convaincu de l’intérêt majeur de cette « voie de la quintessence de l’homme », et je poursuis donc mes recherches en ce sens.

Les voies de l’urine, du sang, n’ont à mon sens aucun fondement alchimique, car elles ne se basent pas sur la première matière de l’homme qui est son sperme ou quintessence.

Ainsi quiconque s’éloigne de la quintessence de l’un des 3 règnes, s’éloigne de l’Art.

L’ingestion de la semence est assimilée par certains à l’Eucharistie, je pense notamment à « l’Eucharistie par le Chevalier le Clément de Saint Marcq ».

Je crois que cette matière se suffit à elle-même puisqu’en tant que quintessence, elle possède les 4 éléments dans ce qu’ils ont de plus pur.

Le Dernière Cène de Salvador Dali.

« Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s